Sélectionnez une page

Contenu verrouillé

Extensibilité et codes courts

Semaine 2 : Configurer le site et gérer le contenu > C) Rédaction et intégration de contenu

Le fait que les développeurs peuvent créer leurs propres blocs est un gros avantage de l’éditeur. Il existe des blocs pour tout, comme par exemple pour afficher une carte Google. Mais on verra comment en installer de nouveaux un peu plus tard dans la formation.

Avant l’arrivée de Gutenberg, il n’était pas possible d’ajouter des contenus interactifs, du coup il fallait impérativement faire appel aux codes courts. Si une extension n’est pas en mesure de proposer son bloc, il reste possible d’utiliser le code court correspondant et ce même dans le nouvel éditeur.

Un code court se présente sous cette forme : [form id=’1′] et vous est généralement fourni par l’extension qui en a besoin.

Quelques extensions proposant des blocs :


Ceci est un extrait de la Formation WordPress.

Programme, modalités et inscriptions

Déjà élève ? (re)connectez-vous !