Sélectionnez une page

Contenu verrouillé

Gérer les taxonomies

>

Laissons derrière nous la théorie et passons à la pratique en créant des catégories et des étiquettes dans WordPress.

Surtout, veillez à ce que leur « slug » (qui composera leur URL) soit bien compréhensible.

Nous verrons aussi comment supprimer la catégorie par défaut.

Enfin, sachez que les étiquettes étaient autrefois (il y a plusieurs années) appelées « mots-clés ». Mais au vu de la connotation « référencement » que cela induisait, il a été décidé de renommer.

Vous entendrez également parler de « tags » parfois, c’est juste la terminologie anglaise !

Attention à ne pas créer de catégorie ni d’étiquette dans l’interface d’édition d’un article. Cela peut mener à créer des doublons avec parfois une lettre de différence.

Note : Au niveau des réglages de lecture, il est possible de définir le nombre d’éléments présents sur les pages du site (10 étant la valeur par défaut). Ces pages correspondent à toutes celles qui listent des publications (accueil, page des articles mais aussi des catégories, des étiquettes, des auteurs et des archives par date).


Ceci est un extrait de la Gérer les taxonomies.

Programme, modalités et inscriptions

Déjà élève ? (re)connectez-vous !

Retourner à la liste des cours
Vous êtes arrivé à la fin de la formation !